Cahier des charges

Les produits doivent etre durables et de qualité, ils doivent etre démontables et réparables. Les assemblages doivent etre mécaniques autant que possible. Le design est pensé pour que l'énergie nécessaire à la transformation des matières "primaires secondaires" soit économisée. Les objets créés, doivent aussi être utiles et pas seulement décoratifs ; notamment pour des usages de rangement, d’arts de la table, d’ameublement.

Les matières réutilisés sont des chutes industrielles ou artisanales ou des objets ayant une durée d'usage de plus de 5 ans. Les consommables d'assemblage et finition doivent etre recyclables ou au moins ne pas etre toxiques pour le fabriquant, l’utilisateur, ou l’environnement. On favorise les circuits locaux et entreprises à impact social positif.
Les composants électriques doivent etre autant que possible d’origine FR ou UE (et spécifiée pour chaque objet)

Les dimensions des lampes et objets de décoration doivent respecter le standard des objets traditionnels, pour une personne de taille moyenne, et ne pas nécessiter un effort ou une force significative pour fonctionner. Leur fonctionnement doit etre intuitif et leur installation électrique doit respecter les standards des normes NF pour etre compatible avec les logements ou locaux des clients.

Les produits doivent respecter les normes en vigueur, notamment celles relatives aux luminaires telles que la norme NF EN 60598, ou les directives Européennes (CEM, Comptabilité électromagnétique, ErP Eco design, RoHS Restriction of Hazardous products, DEEE, Déchets d’Équipements Électrique et Électronique, RED Radio Equipment Directive)

Le design doit etre singulier et original et transmettre le message que le réemploi est qualitatif. Ils connotent des souvenirs (familiaux, amicaux, de jeunesse) et évoquent la transmission dans le temps. Le consommateur doit etre informé sur les recommandations sur l'usage et la fin de vie, de même qu'il doit etre sensibilisé aux enjeux environnementaux de décroissance et d’usage de matériaux de réemplois. Pour la distribution, les boutiques locales et associatives seront favorisées.